Dispositifs de formation et modalités d’évaluation

Dispositifs de formation

 InitiativePublicConditions de mise en placeFinancement
PLAN DE DÉVELOPPEMENT DES COMPÉTENCESL’ENTREPRISESALARIÉSSur temps de travail si formation obligatoire. Pour les autres formations, possibilité hors temps de travail jusqu’à 30h/ par an ou à 2 % du forfait avec l’accord du salarié.OPCO pour les entreprises de moins de 50 salariés (fonds mutualisés)
PRO-A RECONVERSION OU PROMOTION DE L’ALTERNANCE

L’ENTREPRISE

LE SALARIÉ

SALARIÉS EN CDI SALARIÉSFormation qualifiante en alternance pour faciliter une reconversion, une évolu- tion ou une promotion professionnelle. Pour les salariés de niveau BTS ou infra et préparant une qualification de niveau égal ou supérieure au niveau de départ Minimum de 150 heures (sauf CLEA et VAE) Formation en alternance. Tutorat en entreprise obligatoire. Signature d’un avenant au contrat de travailOPCO
CONTRAT DE PROFESSIONNALISATIONL’ENTREPRISE

JEUNES DE MOINS DE 26 ANS

DEMANDEURS D’EMPLOI DE PLUS DE 26 ANS

Depuis le 1er janvier 2019, à titre expérimental et pour une durée de 3 ans, le contrat de professionnalisation pourra définir un parcours de formation «sur- mesure» qui ne sera pas nécessairement qualifiant ou certifiant. Les employeurs et les opérateurs de compétences définissent, en accord avec le salarié, les compétences à acquérir. La formation se déroulera en interne ou selon un mix interne/externe. L’OPCO assure le suivi du parcours de formation. Durée du contrat : 6 à 12 mois (dérogation possible jusqu’à 36 mois). Durée de la formation : 150 heures minimum.OPCO
CONTRAT DE PROFESSION- NALISATION EXPÉRIMENTALL’ENTREPRISE

JEUNES DE MOINS DE 26 ANS

DEMANDEURS D’EMPLOI DE PLUS DE 26 ANS

Depuis le 1er janvier 2019, à titre expérimental et pour une durée de 3 ans, le contrat de professionnalisation pourra définir un parcours de formation «sur- mesure» qui ne sera pas nécessairement qualifiant ou certifiant. Les employeurs et les opérateurs de compétences définissent, en accord avec le salarié, les compétences à acquérir. La formation se déroulera en interne ou selon un mix interne/externe. L’OPCO assure le suivi du parcours de formation. Durée du contrat : 6 à 12 mois (dérogation possible jusqu’à 36 mois). Durée de la formation : 150 heures minimumOPCO
CONTRAT D’APPRENTISSAGEL’ENTREPRISE

JEUNES DE 15 ANS (AYANT TERMINÉ LA 3E )

29 ANS REVOLUS

Durée du contrat entre 6 mois et 36 mois. Formation minimum de 400 heures. Possibilité d’exécuter le contrat d’apprentissage dans un pays hors Union Euro- péenne, sous certaines conditions. Nomination d’un tuteur d’apprentissage. Aide au permis de conduire de 500 €. Durée de la formation 25 % minimum de la durée du contratOPCO d’après COÛT contrat déterminé par la branche professionnelle
COMPTE PERSONNEL DE FORMATION (CPF)LE BÉNÉFICIAIRETOUS LES ACTIFSComptes alimentés de 500 euros par an pour toutes activités à mi-temps ou plus (800 € pour les salariés non qualifiés). Formations éligibles : formations inscrites au RNCP, les CQP, les formations inscrites au Répertoire spécifique, la VAE, le bilande compétences, le permis de conduire, les formations à la création d’entreprise. Retrouvez notre offre complète sur www.moncompteformation.gouv.fCaisse des dépôts et Consignation Abondements possibles : Entreprise Bénéficiaire ou pôle emploi
DISPOSITIF D’ACCÈS À LA FORMATION PROFESSIONNELLE POUR LES DEMANDEURS EMPLOILE BÉNÉFICIAIREDEMANDEURS D’EMPLOI INSCRITS À PÔLE EMPLOiConditions de mise en place : Les dispositifs proposés permettent aux demandeurs d’emploi de compléter leurs connaissances, de développer des compétences particulières, d’apprendre un nouveau métier ou d’acquérir une nouvelle qualification. Les conseillers pôle emploi les accompagnent dans la recherche de formation et valident leur inscription. Les dispositifs : PIC/Pacte (Plan d’Investissement des Compétences initié par l’état et décliné en région dans le cadre du Pacte régional d’investissement dans les compétences). Programme PRF (Régional de Formation, regroupant l’ensemble des actions de formation proposées par les Régions). AFC (Action de Formation Conventionnée par Pôle Emploi après une analyse des besoins du marché du travail local, permettant de compléter l’offre de formation). AIF (Aide Individuelle à la Formation financée par Pôle emploi pour répondre à des besoins spécifiques non couverts par les autres dispositifs de formation)

État

Région

Pôle Emploi

PRÉPARATION OPÉRATIONNELLE À L’EMPLOI (POE)LES BRANCHES PROFESSIONNELLESDEMANDEURS D’EMPLOI INSCRITS À PÔLE EMPLOILa Préparation Opérationnelle à l’Emploi : – Individuelle (initiée par un employeur, permet à un demandeur d’emploi de suivre une formation afin d’acquérir les compétences requises pour occuper un emploi dont l’offre a été déposée à Pôle Emploi). La formation ne peut excéder 400 heures de formation. Abondement possible de la Région Grand-Est via FIFE. Contrat supérieur ou égal à 12 mois ou CDI – Collective (initiée par une branche professionnelle ou un OPCO, permet de former aux métiers sur lesquels les entreprises ont des difficultés à recruter).Pôle Emploi
ACTION DE FORMATION PRÉALABLE AU RECRUTEMENT (AFPR)L’ENTREPRISEDEMANDEURS D’EMPLOI INSCRITS À PÔLE EMPLOIConditions de mise en place : Ce dispositif permet à une entreprise, rencontrant des difficultés de recrutement, de former un demandeur d’emploi avant son embauche. La formation d’une durée maximum de 400 heures peut se dérouler soit dans l’entreprise dans le cadre de la formation interne ou du tutorat, soit dans un centre de formation. Offre d’emploi déposée. Contrat proposé : CDD de 6 à 12 mois.Pôle Emploi

Modalités d’évaluation et d'examen

Certificat de Qualification Professionnelle de la Métallurgie (CQPM)

Liste CQPM disponible : www.observatoire-metallurgie.fr

Les CQPM constituent une reconnaissance du professionnalisme permettant de valider les capacités professionnelles des personnes, en vue de leur recrutement, de leur adaptation au poste de travail, ou de leur évolution professionnelle et du développement de leurs compétences. Les CQPM valident les qualifications professionnelles de ces personnes, à l’issue de parcours de formation ou de validation des acquis de l’expérience (VAE).

Un CQPM atteste l’acquisition de capacités professionnelles nécessaires à l’exercice d’une activité. Pour ce faire, un CQPM s’appuie sur un référentiel d’activités et un référentiel de certification. Le CQP sera obtenu après validation de l’ensemble des compétences.

Une validation par blocs de compétences (dénommé CCP Certificat de Compétence Professionnelle) est possible.

Certification de Qualification Professionnelle Inter-Branches (CQPI)

La liste branches signataires charte CQPI est disponible sur : www.observatoire-metallurgie.fr

Les CQPI permettent de valider des capacités ou compétences professionnelles communes à plusieurs branches professionnelles.

 

Bloc de compétences

Les blocs de compétences se définissent comme des éléments identifiés d’un CQPM s’entendant comme un ensemble homogène et cohérent de capacités professionnelles. Ces capacités professionnelles doivent être évaluées, validées et tracées. Sous ces conditions, les blocs de compétences constituent une partie identifiée certificative du CQPM. Le bloc de compétences s’apparente à une activité ou un domaine d’activité au sein d’une certification professionnelle.

Les blocs de compétences peuvent être :

  • communs à plusieurs certifications professionnelles,
  • spécifiques à une certification particulière.

Titre Professionnel

Un titre professionnel est constitué d’une ou plusieurs unités représentant chacune un ensemble cohérent de compétences, aptitudes et connaissances : les Certificats de Compétences Professionnelles (CCP). Un Certificat Complémentaire de Spécialisation (CCS), correspondant à une extension de l’emploi, peut être associé au titre professionnel. Il atteste d’une spécialisation précise dans le champ professionnel visé par le titre dont il dépend.

Qui est concerné ? Les titres professionnels s’adressent à toute personne sortie du système scolaire, déjà engagée dans la vie active, qu’elle soit titulaire d’un contrat de travail ou à la recherche d’un emploi. Le Pôle formation UIMM Alsace est agréée pour l’organisation des sessions d’examens en vue de la délivrance d’un ensemble de titres professionnels.

Le titre professionnel sera obtenu après validation de l’ensemble des compétences.

Une validation par blocs de compétences (dénommé CCP Certificat de Compétence Professionnelle) est possible.

Modalités d’évaluation et d'examen en alternance​

Titre professionnel

Les connaissances et / ou les capacités professionnelles de l’apprenant sont évaluées en cours de formation par différents moyens : mises en situations, études de cas, QCM. En fin de formation, les compétences sont évaluées par un jury à l’occasion, d’une mise en situation professionnelle, de l’analyse du dossier professionnel et d’un entretien final.

Le titre professionnel sera obtenu après validation de l’ensemble des compétences.

Une validation par blocs de compétences (dénommé CCP Certificat de Compétence Professionnelle) est possible.

Mention Complémentaire, Bac Pro & BTS

Les connaissances et / ou les capacités professionnelles de l’apprenant sont évaluées tout au long de la formation par l’équipe pédagogique. Les modalités d’examen du BAC PRO, BTS et Mention Complémentaire respectent le règlement d’examen et sont organisées en cours de formation (CCF) et/ou à l’occasion d’épreuves ponctuelles.

Licence et Licence Professionnelle

La licence professionnelle est un diplôme national délivré par une université conférant le grade de licence, qui se prépare en deux semestres après un bac + 2. La licence professionnelle valide l’obtention de 60 ECTS et correspond à un niveau global de 180 crédits.