svg_comment_venir svg-entreprise svg_public_alternance svg_poursuite svg_inscription svg_programme svg_methodes svg_objectif svg_modalite svg_public svg_sanction svg_download svg_send_mail agenda_day svg_organisateur nos_guide_formation_side agenda svg_date svg_contact svg_lieu play-02 conseillers faq guide offre_alternance entreprises Demandeur d'emploi SALARIES Etudiant

TITRE PRO SAI
Soudeur Assembleur Industriel

Lieux de formation : Reichshoffen

Certification professionnelle du Ministère Chargé de l’Emploi de niveau 3

 

[POSTULER A LA FORMATION]

Métier

Le titulaire du TITRE PRO Soudeur Assembleur Industriel (SAI) réalise en autonomie des soudures qui répondent aux conditions prescrites par le cahier de soudage, en respectant scrupuleusement les D.M.O.S ou D.M.O.S.R (Descriptifs des Modes Opératoires de Soudage ou de Soudage de Réparation). Il intervient dans un atelier et/ou sur chantier, en France et/ou à l’international.

 

OBJECTIFS DE LA FORMATION

Activités 1 : assembler et souder à plat des ouvrages métalliques avec les procédés de soudage semi-automatique et TIG :
• Souder à plat avec le procédé de soudage semi-automatique
• Souder à plat avec le procédé de soudage TIG
• Monter des éléments métalliques par pointage
• Redresser et anticiper des déformations sur des ensembles métalliques
• Déterminer les variables d’une opération de soudage sur un ensemble métallique
Activité 2 : souder en toutes positions des ouvrages métalliques avec les procédés de soudage semi-automatique et TIG :
• Souder en toutes positions des ouvrages métalliques avec les procédés de soudage semi-automatique et TIG
• Souder en toutes positions avec le procédé de soudage TIG

En entreprise

Le soudeur assembleur industriel exerce dans différents secteurs d’activités mettant en œuvre le travail des métaux. À partir d’un plan, d’un dossier technique ou de consignes orales, il assemble et soude des pièces métalliques de petites ou moyennes dimensions. Il assure la réalisation des joints soudés à plat et en toutes positions sur des ouvrages soumis à des exigences élevées, en utilisant les deux procédés de soudage semi-automatique et TIG.
Autonome dans la mise en oeuvre de son installation de soudage et des équipements connexes, le soudeur assembleur industriel respecte les instructions d’un descriptif de mode opératoire de soudage (DMOS).
Il assure l’autocontrôle de son travail en procédant aux opérations de vérification avant, pendant et après le soudage en réalisant le contrôle qualité.

Public concerné

Être âgé de 15 à 29 ans révolus
Pour les plus de 29 ans, possibilité de se former en contrat de professionnalisation (nous consulter)

Durée de la formation

Durée de la formation : de 10 à 12 mois

Poursuites d'études
Nous vous rappelons

Merci de me rappeler

être rappelé